×

You are using an outdated browser that does not fully support the intranda viewer.
As a result, some pages may not be displayed correctly.

We recommend you use one of the following browsers:

Full text

Title
Quatrième Congrès International de Photogrammétrie
Author
Roussilhe, Henri

Première séance
275
effet de beaucoup supérieure à celle des instruments, des mesures et des
opérations que l’on désire contrôler.
¡.’appareil photographique choisi est l’appareil de 26. grand champ.
Au début, on avait songé à utiliser l'appareil de 50 cm. qui aurait donné
des images plus grandes, donc une précision de restitution plus grande.
Malheureusement le champ trop faible de cet appareil nous a conduit à
l'abandonner pour adopter définitivement l’appareil de 26, grand champ,
qui donne, avec des images convenables, un champ intéressant.
Ce champ correspond à un angle de 25° environ pour le grand sens
de plaque et à un angle de 19° pour le petit axe de plaque.
iïigim' k 2l
L’appareil photographique doit pouvoir être pointé de manière que
son axe soit vertical. On le fait reposer à cet effet sur un support nive-
lable par l’intermédiaire de 3 vis calantes (voir fig. 21). Un niveau
sphérique posé sur le châssis de l’appareil photographique permet de
s’assurer que ce dernier est bien vertical.
Les caractéristiques optiques de l’objectif employé doivent être déter
minées par l’expérience. On déterminera la focale principale par une
méthode simple (voir Cours élémentaires de Physique). On négligera la
distorsion et pour pouvoir faire légitimement cette hypothèse on pren
dra des objectifs sensiblement orthoscopiques pour un objet placé à
l’infini. Nous n’avons aucune donnée sur cette question, mais il semble
que l’on ait surtout cherché dans les objectifs des appareils en usage